Listes de mots ODS 7

03/08/2015 - Auteur: Jacques LACHKAR - Source: FISF

L'ODS 7, paru en juin dernier, sera la nouvelle référence officielle à partir du 1er janvier 2016.

Dans le cadre des accords entre Larousse et la Fédération Internationale de Scrabble Francophone, nous vous rappelons que la diffusion sous forme électronique de listes de mots issues de l'ODS (vocabulaire complet, mots nouveaux ODS7 limités ou non à 8 ou 9 lettres...) n'est pas autorisée. Merci donc de ne pas publier ou diffuser ce type de liste, que ce soit sur le site de votre club ou de votre comité, ou de toute autre manière.

Un extrait des nouveautés de l’ODS 7 (nouveaux mots et variantes de 2 à 8 lettres + verbes de 9 lettres à l’infinitif + 3 mots supprimés) sera envoyé au format papier à tous les clubs affiliés fin août, avec les papiers de "réaffiliation". Cet extrait (un recto-verso au format A4) peut être reproduit et distribué aux seuls joueurs licenciés des fédérations de Scrabble, pour leurs besoins personnels.


La date limite de dépôt de commentaire pour cette actualité est depassée.

16 réactions à l'actualité

Hervé BOHBOTvendredi 7 août 2015 à 02h09

C'est toujours la plus parfaite hypocrisie. Je suis impatient de voir une réponse officielle de Larousse (si elle arrive un jour !). C'est le monde à l'envers, la FISF (et non Larousse) fait pression sur ses licenciés et tous laissent faire ceux qui proposent l'ODS, avec ses définitions, exemple l'excellent Scrabble Dico Pro à 1.49 € (cherchez-le sur Google) bien meilleur que l'appli officielle.
Vous pouvez aussi utiliser la méthode Pialat, ses derniers ouvrages mentionnaient simplement qu'ils contenaient "les mots valables au Scrabble d'après le Règlement de la FISF" mais sans jamais citer l'ODS ou Larousse. Charlemagne fait pareil dans son Guide Marabout, rien ne dit que les mots cités viennent de l'ODS, toute l'ambiguïté est là... car les mots n'appartiennent à personne.
Je précise que je fais partie du comité de rédaction, que j'ai la liste puisque c'est nous qui la faisons... que je ne la donne pas pour ne pas me faire virer mais je pourrai chercher des erreurs dans la vôtre...

Patrick GAGNARDjeudi 6 août 2015 à 07h29

Le débat autour des mots ODS se répète à chaque fois. La polémique avait déjà eu lieu lors de la sortie ODS6, et les mêmes interdictions avaient été notifiées. Chacun avait mis en ligne sur son site, et aucune poursuite n' été engagée.
Les explications ou argumentaires qui vont être fournis par Larousse, c'est bien mais on veut plus. Je rebondis sur le post de Christophe Vigroux qui demande une clarification de la part de Larousse et de la Fisf sur les conditions d'obtention des listes de mots. On sait aujourd'hui que les membres de l'ODS en bénéficient, que les éditeurs de logiciels aussi, ainsi que d'autres scrabbleurs qui publient régulièrement des livres. Quel coût est demandé par Larousse ? Pourquoi ne pas ouvrir cette vente à d'autres scrabbleurs pour qu'eux aussi aient la possibilité de rédiger des opuscules (ce qui éviterait la vente sous le manteau d'ailleurs). Nul besoin d'être champion du monde pour être capable de proposer un recueil.
Merci de votre réponse.

Renaud GOULTmercredi 5 août 2015 à 14h38

Je pense que le pourcentage se réduit du fait que le Scrabble est majoritairement pratiqué par des Verdiams (+65 ans, >10000 en France) et que beaucoup de ces personnes ne sont pas attirées par les nouvelles technologies, même si cela vient à se démocratiser pour cette population surtout au niveau des Tablettes tactiles apparemment plus facile d'accès, voir cet article: http://www.tablette-tactile.net/etudes/les-tablettes-seduisent-adultes-personnes-agees-155850/
Malheureusement la stat est impossible à effectuer sauf si un sondage est lancé par la Fédé pour chiffrer le nombre de possesseur d'un Smartphone et/ou une Tablette.
Ne serait-ce pas une bonne idée de lancer ce sondage auprès des clubs?
Nous aurions ainsi une perspective plus précise.

Frédéric DE DOMINICISmercredi 5 août 2015 à 13h18

@ Renaud goult
Bonjour
Vous avez écrit un argument intéressant c'est sur le pourcentage de français utilisant un smartphone...
Et sur la population scrabblesque de notre jeu favori, il serait intéressant de le transposer à cette dite population, je serais très curieux du résultat...

Thérèse LANCIALmercredi 5 août 2015 à 10h52


Je pense qu'une grande partie des scrabbleurs qui ont fait l'acquisition du Franklin ODS 5 ou 6 ne l'utilisaient
que comme dictionnaire "portable" et qu'un produit dit "de substitution" sans autres applications que
consulter l'ODS 7 ferait le bonheur de ces joueurs.
Th. L

Renaud GOULTmercredi 5 août 2015 à 10h03

Pour que le Franklin soit viable pour la société, il faudrait qu'elle soit sûre de vendre un nombre X d'appareil pour le garder au même prix, sinon pour le produire il faudra augmenter son prix de vente afin d'être rentable et si augmentation, mécontentement du public et chute des ventes.
A fin 2014, 65% des français possèdent un Smartphone et juste en 2014 plus de 6M de tablettes vendues en France (source ZDnet.fr).
Donc pour Franklin il serait plus judicieux de se mettre à l'élaboration d'une application similaire à l'appareil actuel et de la distribuer sur tous les systèmes d'exploitation nomades (Android, Apple et Windows phone).
Ou à la FFSc (ou Fisf) de développer une appli Duplitop Vocabc mobile.

Frédéric DE DOMINICISmercredi 5 août 2015 à 01h53

Quand vous nous parlez de moyen de substitution est à l'étude ?...
Vous pourriez me dire lequel ?...
C'est vrai que cet après-midi étant à un entraînement de scrabble on était tous collé à nos smartphones et tablettes pour apprendre de nos erreurs et nos scrabbles manqués !...
Le franklin ne serait pas si obsolète si on s'en donnerait les moyens...Mais quand on ne veut pas ?!...
Et je ne parle même pas du sujet des listes ODS 7 qui circulent déjà sur internet...
Vous prônez d'un côté l'utilisation d'appli pour smartphone et tablettes web 2.0 en balançant tout simplement à la poubelle le franklin qui était bien pratique pour bon nombre de gens alors que d'un côté vous prônez la non divulgation de la liste de mots ODS 7 web 2.0 à une date donnée pour fausser je ne sais quoi...
De toute façon le mal est déjà fait...A qui veut bien le comprendre...

Renaud GOULTmardi 4 août 2015 à 18h01

Sur Android vous avez Scrabble Dico & Anagramme à 1,29€ (version gratuite s'arrête à l'ODS5).
Sur Apple vous avez l'appli Scrabble officiel (payante je crois).

Michèle BRIANDmardi 4 août 2015 à 16h23

Renaud Goult parle d'applications du même acabit que le Franklin, disponibles sur Apple et Play Store. Peut-il préciser lesquelles? Merci d'avance. Moi aussi j'enrage de voir le Franklin devenir obsolète

Jacques LACHKARmardi 4 août 2015 à 10h32

Il n'y a pas eu d'accord entre Franklin et Larousse pour la réalisation d'un Franklin ODS7. La possibilité d'un produit de substitution est à l'étude, mais il est clair en effet que la multiplication d'applications pour smartphone ou tablette rend un tel produit économiquement difficilement viable.
La liste des mots nouveaux utiles sera envoyée sous la forme indiquée dans le message initial à tous les clubs affiliés, fin août, et sera donc à la disposition des joueurs dès cette date. En tant que fédération nationale, et quoi que nous puissions en penser, nous sommes liés par les accords entre la FISF et Larousse et ne pouvons diffuser cette liste que sous la forme et avec les limitations prévues.
Enfin, la mise à jour électronique de DupliTop vers la version ODS7 sera disponible dès la rentrée (elle se fera sous une forme analogue à celle effectuée pour DupliTop 6 il y a quatre ans).

Renaud GOULTmardi 4 août 2015 à 09h14

Logique que le Franklin ne soit plus commercialisé, avec toutes les applications du même acabit disponibles sur Apple et Play Store la fabrique d'un tel produit ne serait pas très viable.
Pourquoi autant de complexité à obtenir une liste de mots nouveaux, c'est dans l'intérêt de tous les joueurs de la diffuser le plus rapidement possible. C'est pas au 1er janvier qu'il va falloir nous la mettre entre les mains et se retrouver à louper des petits coups parce-que certains ne connaîtront pas le nouveau VOC ODS7.
Sur ce, je m'en vais donner ma DEM et me consoler en buvant un coup de COT et en fumant un peu de BEU. LOL!!!

Frédéric DE DOMINICISmardi 4 août 2015 à 02h47

Ca n'a peut-être rien à voir mais je viens de lire que le Franklin ne serait plus fabriqué !!!
Peut-on m'expliquer l'intêret de la chose ?!
Surtout vu le nombre de personnes qui l'utilise...
Ca reste tout de même un outil plus qu'appréciable et en plus pas besoin de se balader avec le dico !
Pour info,je confirme l'avoir vu sur facebook et promolettres...

Emmanuel COURDIOUXlundi 3 août 2015 à 17h11

Bonjour.
On est dans une société rétrograde. Les listes de mots nouveaux devraient pouvoir être extraites de DUPLITOP et imprimées en standard. Les mots ODS6 ont une astérisque dans le tableur. Il serait logique que cette mise à jour du dictionnaire soit disponible rapidement (Début Septembre) pour les clubs afin que leurs adhérents puissent s'entraîner avant le 1er Janvier 2016. Le petit commerce de quelques initiés serait vite tari.

Christophe VIGROUXlundi 3 août 2015 à 15h02

Il serait également interessant de savoir quelles sont les conditions d'obtention de ces listes sous forme électronique puisque certains ont le privilége d'en disposer "légalement". Question subsidiaire : à trop limiter la mise à disposition de la liste exhaustive ne risque-t-on pas de voir une liste officieuse être mise en place au bénéfice des divers freewares, sharewares et autres sites relatifs à notre jeu ce qui nous éloignerait encore un peu plus du grand public ?

Florian LÉVYlundi 3 août 2015 à 09h23

J'ai demandé à Larousse de rédiger une réponse à ce sujet. Ainsi, tout le monde saura à quoi s'en tenir sur le plan légal.

Hervé BOHBOTlundi 3 août 2015 à 01h03

Cette interdiction est tout-à-fait abusive. Les individus, par ailleurs licenciés, n'ont pas à obéir à des "accords" auxquels ils ne se sont pas engagés, ce qui serait difficile car lesdits accords ne sont même pas publics.
La publication de listes de mots nouveaux de dictionnaires n'est pas illégale et n'est pas interdite.
Il y a une jurisprudence avec le site de Camille Martinez qui publie chaque année les mots nouveaux du Petit Larousse et du Petit Robert : il a fait l'objet de mesures d'intimidation pour l'empêcher de le faire, il a obtenu les assurances que ce qu'il faisait était légal, il a repris la publication des nouveautés et l'explique sur son site : http://orthogrenoble.net/camille/corpus-dico-foire-aux-questions.html#A.8
La FFSc et la FISF s'honoreraient à ne pas jouer les petits flics zélés d'un éditeur qui n'en demande certainement pas tant (car il sait qu'il n'en a pas le droit...) et à laisser à chacun le plaisir de découvrir et faire partager l'ODS à tous.