Serge Emig (presque) sur le toit du monde !

03/11/2015 - Auteur: Antoine ROUSSEAU - Source: Hervé Bohbot et Mundial Cali 2015

Du 18 au 24 octobre 2015 se déroulait à Cali (Colombie) le XIXe Championnat du Monde de Scrabble en espagnol (classique et duplicate).

Deux joueurs français étaient de la partie, Serge Émig (Ronchin) et Sonia-Maria Lancelot (Toulouse-Lardenne). Serge, champion du monde 2010 au Costa Rica n'avait plus rien à prouver et pourtant, il a encore été increíble !

Classique : En Classique, Serge a terminé 14e sur 96 qualifiés avec 13 victoires sur 21 rondes. Le tournoi a été largement dominé par les joueurs d'Amérique Centrale et Latine (un seul Espagnol dans les 10 premiers). Résultats très honorable de Sonia qui termine 50e (10 victoires et 1 match nul).

Duplicate : Avec un total de 2440 points sur les 2535 possibles, Serge n'est pas passé loin d'un 2e titre de champion du monde. La palme d'or revient à l'Argentin Diego González avec un total de 2495 points. 

Si vous voulez aussi vous essayer au Scrabble dans la langue de Cervantes, les prochains Championnat de France et Championnat d'Europe de Scrabble hispanophone (date et lieu à préciser) seront là pour ça. D'ici là, rendez-vous à Lille entre le 27 août et le 4 septembre 2016 ; le Championnat du Monde de Scrabble hispanophone sera exceptionnellement ouvert à tous les participants !


La date limite de dépôt de commentaire pour cette actualité est depassée.

2 réactions à l'actualité

Antoine ROUSSEAUmardi 3 novembre 2015 à 13h21

Bonjour Éric,
Lors du tournoi de Lille en 2016, l'objectif est bien sûr de voir participer des joueurs francophones. À titre personnel je participerai au Championnat hispanophone mais je suis sûr que Serge Emig, Sylvie Guillemard et d'autres feront de même. Quant au Championnat anglophone, Hervé Bohbot, Robert Springer, et pourquoi pas Antonin Michel qui jouait en anglais dans les années 2000 seront sans doute de la partie.
Je t'assure que la FFSc et la FISF vont tout faire pour : 1. médiatiser l'évènement 2. attirer de nouveaux joueurs 3. faire de cette rencontre le point de départ d'autres rassemblements internationaux.

Eric DOUILLETmardi 3 novembre 2015 à 13h13

Organiser des championnats du monde de SCRABBLE en anglais ou en espagnol en France, pourquoi pas, mais ne pourrait-on pas y ajouter des joueurs francophones et a fortiori français puisque c'est sur leur territoire que cela se passe.
La FISF et la FFSC pourraient sans doute prendre quelques initiatives qui seraient les bienvenues de ce côté-là pour créer au sein des fédérations un effet Nigel qui serait profitable à tout le monde.
En effet, il y a plus de 50 pays francophones dans le monde et la FISF en compte a peine plus de la moitié. Il y a donc un potentiel énorme d'éventuels nouveaux joueurs à attirer par des événements médiatiques d'ampleur internationale. Ce serait donc le moment d'en profiter.