Courrier Audika

31/05/2016 - Auteur: Antoine ROUSSEAU (FFSc) - Source: FFSc

Courant avril, tous les licenciés de la Fédération Française de Scrabble de plus de 60 ans ont reçu un courrier à double entête FFSc & Audika.

Il est difficile de trouver des partenaires fidèles et la FFSc se réjouit du partenariat avec Audika, renouvelé en 2016. Vous trouverez ci-dessous quelques informations dans le cadre de ce partenariat.

  • Avec le temps, notre audition diminue, parfois même sans que l’on s’en aperçoive. Tout comme, la vue, c’est un phénomène naturel nommé presbyacousie. La presbyacousie n’est pas une fatalité et de nombreuses solutions auditives permettent aujourd’hui de retrouver le plaisir de communiquer avec vos proches.
  • Audika offre à tous les licenciés de la FFSc un bilan auditif gratuit, un essai gratuit d'aides auditives, jusqu'à 10% de remise sur l'achat de solutions auditives et accessoires (écouteurs TV, réveil, téléphone...).
  • Audika a financé l'intégralité du Championnat de France Vermeils & Diamants (5000 feuilles de route et 150 000 bulletins-réponses) et a également mis en dotation 5 lots d'une valeur totale de 1000€.
  • Audika offre également une belle publicité à la FFSc sur son site ci-après : SITE AUDIKA
  • En contrepartie, La FFSc a validé l'envoi d'un courrier (financé par Audika) à tous les licenciés de plus de 60 ans. À noter que les adresses des licenciés n'ont pas été communiquées à Audika ; l'envoi s'est effectué par un routeur indépendant.

La date limite de dépôt de commentaire pour cette actualité est depassée.

5 réactions à l'actualité

Antoine ROUSSEAUjeudi 2 juin 2016 à 11h04

Nous avons eu par le passé quelques sponsors (à l'occasion des Championnats du Monde organisés en France à Tours, Montpellier Montauban ou Aix-les-Bains par exemple) mais les contacts les plus réguliers dont nous disposons se font avec des partenaires, tels Audika. On compte parmi eux Mattel ou Larousse (dotations en ouvrages et jeux pour les tables des lots de nos festivals), mais aussi VVF, VTF, Vacanciel... (dotations de séjours offerts en festivals mais aussi mise en place de séjours Scrabble organisés par la FFSc pour les licenciés ou le grand public). Concernant vos remarques sur les cadeaux communs en festival et sur la place du numérique au sein de la fédération, soyez sûre que l'équipe dirigeante très prochainement élue aura à coeur de travailler sur ces sujets. Si l'objectif est évidemment de rajeunir notre fédération, il ne faudra simplement pas négliger la population vermeils & diamants qui occupe une place prépondérante au sein de notre association.

Marie-Annick PELLERINmercredi 1 juin 2016 à 20h03

Il me semble sauf erreur que nous avions des sponsors il y a peu de temps encore...pour qu'ils restent fidèles il faut peut-être renvoyer l'ascenseur parfois...
Après un désastreux sondage auprès des joueurs du genre "tu préfères une jambes de bois ou un crochet en guise de main droite ??" les "cadeaux" lors des festival sont devenus lamentables ...nous pourrions aisément nous en passer (il est facile de comprendre que c'est couteux)... à charge pour la fédé de limiter au plus juste les prix des compétitions ...
Faute d'attirer les jeunes joueurs ( et pour cela il est aisé de comprendre que c'est par le biais du numérique que la chose est possible ) on continue à "tourner" avec une population vieillissante dont les revenus et les forces actives et cognitives ne sont pas franchement tournées vers l'avenir...
Je ne connais pas la solution pour redresser une barre fléchissante mais il me semble que le partenariat avec Audika a souffert d'une communication "honteuse"

Laurent DESPRETZmercredi 1 juin 2016 à 16h24

Merci,Docteur ...

Antoine ROUSSEAUmercredi 1 juin 2016 à 09h46

Hélas non et je ne suis pas spécialiste dans le domaine. En revanche, si tu regardes les jeux de l'après-midi sur France 3 (un véritable repaire de scrabbleurs !), les publicités entre chacune des émissions pourront répondre à tes attentes ;-).

Laurent DESPRETZmardi 31 mai 2016 à 17h39

Euh,moi,c'est plus la prostate - entre autres ; Audika y remédierait-il ?