Aix les Bains

03/10/2020 - Auteur: Marie-Odile Panau

Pièces jointes
32Attestation annulation Aix.pdf

Au vu des indicateurs transmis par Santé Publique France et du fait que 66 départements, dont la Savoie, sont en niveau de vulnérabilité élevé, le Bureau Directeur, par prudence et par souci de la santé de chacun d'entre vous, a décidé de reporter le festival d'Aix en février ou mars 2021, le festival de Cannes étant annulé par les organisateurs.

Vous trouverez, ci-joint, une attestation d'annulation, à toutes fins utiles.

Nous vous remercions pour votre compréhension et vous tiendrons informés dès que possible des nouvelles dates retenues pour ce festival.


La date limite de dépôt de commentaire pour cette actualité est depassée.

13 réactions à l'actualité

Jean-Luc ROUXlundi 12 octobre 2020 à 10h35

L'annulation d'un festival majeur est dommageable
Pour se faire une opinion construite, il me semble utile d'avoir les réponses aux questions suivantes
- Quels sont les constats sur lesquels s'est fondée l'analyse de la situation ?
- Des solutions alternatives ont-elles été avancées et si oui, pourquoi ont-elle été abandonnées ?
- Quel a été le processus de décision et en particulier comment ont été associées les parties prenantes (autorités locales, organisateurs, corps arbitral, joueurs inscrits, autorités de la fédération) ?
Bien à vous
Jean-Luc Roux

Françoise FLACHONdimanche 11 octobre 2020 à 19h10

Bonsoir Frédéric,
Je ne suis pas d'accord cette liste a été élue . Cela me semble très dangereux de contester à posteriori le résultat d’une élection. Il me semble que le mode de fonctionnement de la FFSC est encore démocratique non ? Et pourquoi n’y avait il pas une liste face à celle de Marie-Odile.?????
Enfin oui je sais très bien que les présidents de comite siègent au CA. Eux peuvent s’exprimer.En qualité de présidente de club je reste à ma place et cherche à faire vivre le club premier échelon de notre belle association !
En espérant des jours meilleurs.
Vive le scrabble

Anne ALBINIdimanche 11 octobre 2020 à 19h09

En tant que présidente de comité, je tiens à confirmer que nous n'avons pas été consulté et à préciser aux licenciés qu'un certain nombre de décisions n'émanent que du bureau directeur et non du CA. Pour en savoir plus, je vous invite à lire le compte-rendu des CA...

Frédéric BARTIERdimanche 11 octobre 2020 à 18h24

Sans vouloir polémiquer avec Françoise Flachon et Claire Commiot,certes le bureau a été réélu mais mal ( liste unique,abstention record,quota de bulletins blancs non négligeable) De plus il ne faut pas confondre bureau et CA. La moindre des choses était de se concerter avec les présidents de comités, membres de droit du CA

Claire COMMIOTdimanche 11 octobre 2020 à 13h21

Je rejoins tout à fait F. Flachon. Présidente de club aussi, je me rends compte des difficultés à observer un protocole sanitaire strict, et de la responsabilité prise par les organisateurs d'événement.
Le problème n'est pas que chaque scrabbleur soit responsable individuellement (et statistiquement, aucune chance que tous les scrabbleurs qui auraient été présents à Aix le soient!).
Et comment organiser la concertation prônée par les mécontents? Le CA de la Fédé a toute légitimité pour décider cette annulation.
Je voudrais remercier les organisateurs de La Rochelle, car je mesure tout le travail nécessaire, déjà en temps normal, et là encore plus, tous en sont-ils conscients? Si heureusement aucun cas de Covid suite aux festivals ayant eu lieu, ce ne peut être un argument pour organiser Aix, c'est comme dire qu'on peut continuer à rouler au-dessus des limitations de vitesse, puisqu'on n'a pas eu d'accident!
Je suis triste de ne pas jouer à Aix ET j'approuve à 100% la décision.

Françoise FLACHONvendredi 9 octobre 2020 à 20h53

Je suis surprise de vos critiques sur l"annulation d'Aix. Je suis encore en activité, présidente de club et très impliquée dans la vie associative. Dire que le corps médical est divisé, est un euphémisme pour ne froisser personne.
Pour organiser un festival, la FFSC doit obtenir l'autorisation de la mairie et de la Préfecture. Ca été fait à la Rochelle, dans un contexte sanitaire nettement plus favorable. Si vous consultez le site de la Préfecture de la Savoie, vous vous rendrez compte, en toute bonne foi que l'organisation ne pouvait respecter toutes les conditions car port du masque et distanciation physique ne sont pas suffisantes ( sens de circulation, aération des salles, nettoyage des sanitaires.)
Peut être aurait il fallu le dire, plus clairement comme pour Cannes.
Enfin, la Présidente a été élue et le CA joue son rôle. Nous devons être solidaires.
Je suis loin d'approuver toutes des décisions du bureau directeur, mais en ces circonstances, cette décision est
RESPONSABLE.

Helene SERVANTmercredi 7 octobre 2020 à 11h26

Il faudrait arrêter de "psychoter" et tout annuler.
La majorité des joueurs de scrabble sont des adultes responsables à même à prendre les
précautions qu'ils jugent nécessaires.

Danièle DUHAMELmardi 6 octobre 2020 à 20h16

Je partage complètement l'avis de Frédéric...vivre dans sa bulle ne résoudra pas le problème !
J'ai participé au festival du Touquet, et 5 semaines plus tard, aucun cas de COVID.
Avec des gestes barrières respectés par tous, nous aurions eu tant de plaisir à jouer à Aix-les-Bains.
Qu'en est-il de notre moral ?

Genevieve HOCQdimanche 4 octobre 2020 à 21h50

Ma réaction est la même que celles de Frédéric, Marie-Annick et Bernard.
Les festivals du Touquet et de La Rochelle se sont très bien passés.
Les scrabbleurs sont des gens responsables, sensés et réfléchis. Ceux qui s'inscrivent connaissent les règles et les appliquent.
La concertation avec les comités et les clubs aurait été bien plus constructive.
Geneviève Hocq

Bernard CREPINdimanche 4 octobre 2020 à 18h40

Je regrette cette décision .Avec le respect du masque et des régles de distance , il était possible d'organiser le festival .Le tour de France s'est déroulé sans incidents( des mesures drastiques étaient prises ) .
Evidemment avec l'inconscience d'une partie des français partis en vacances et l'aval du gouvernement dépassé par les événements , on se retrouve à fermer les restaurants ,.....
Il aurait fallu concerter l'ensemble des inscrits avant de prendre cette décision .

Marie-Annick PELLERINdimanche 4 octobre 2020 à 11h11

J'apprécie vivement l'intervention de Frédéric BARTIER que je trouve intelligente et raisonnée.
Merci de cet instant de bon sens.

Frédéric BARTIERsamedi 3 octobre 2020 à 19h05

President du club de Besançon et accessoirement médecin, donc au"front" tous les jours,je pense qu'il est temps de comprendre qu'il faut apprendre à vivre avec le virus et que faire l'impasse sur tout n'est pas la bonne solution.Avant de prendre une décision unilatérale, il aurait été judicieux d'en discuter avec les présidents de comité intermédiaires avec les clubs et les licenciés de base. De plus en fonction du niveau d'alerte du département 73,il était possible de négocier ave la municipalité et la préfecture en exposant les conditions de jeu et l'organisation du festival. Pour les moments hors scrabble,chacun est à même de prendre ses précautions dans les restaurants et les hôtels .
Et qui plus est chacun a son libre arbitre pour savoir s'il doit ou non se rendre à Aix en fonction de ses facteurs de risques

Éric MAZOYERsamedi 3 octobre 2020 à 10h25

Bonne décision guidée par le principe de précaution dans une situation sanitaire évoluant péjorativement.